féerisme

croyance en l'existence des fées
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poésies sur les êtres imaginaires

Aller en bas 
AuteurMessage
nidhalg
Admin
avatar

Nombre de messages : 407
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Poésies sur les êtres imaginaires   Ven 19 Jan - 23:09

Les trois lutins

Trois lutins dansent autour de l'arbre de joie
et moi je ne dit rien, mais je les vois
Qu'elle est cette musique si féerique
qui donne à la forêt cette geaîté?
Tout est si merveilleux et si joyeux
qu'on dirait perdus libres et tous nus
Tout est si clair qu'il n'y a plus de mystères
la canopée scintille, comme un feu de brindilles
Enfin voilà la princesse du royaume des caresses
vétue de sa robe bleue comme le sont ses cheveux
Un parmis les pixies, la surnommée Tespie
sur un tapis de mousse, elle allonge sa frimousse
L'un de ses soupires se termine en sourrire
en qu'elle langue chante t-elle cette jolie ritournelle?
Vers oû conduit le son, qui vient de sa chanson?
Ca ce passe un beau soir, au milieu d'un couloir
dans une allée de chênes poursuivie par des frênes
Trois lutins dansent autour de l'arbre de joie
et moi je ne dit rien mais je les vois!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.1talk.net
nidhalg
Admin
avatar

Nombre de messages : 407
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Poésies sur les êtres imaginaires   Ven 19 Jan - 23:10

Chers amis écoutez la nature enchantée
et voyez dans la vie, que tout est bien uni
La vie dans ce monde, se répend comme une onde
allant et venant du soleil au couchant
la nature enchantée

au coeur de la forêt, nous avons rencontré
les trâces d'une créature courant sur la verdure
La brise nous à soufflée, une phrase répétée
qui parle d'un endroit, un coin au fond des bois
où la bête paraît-il, tisse toujours son fil
Les chevaliers perdus, n'en sont jamais revenus
on dit qu'ils y sont morts, mais les gens on tous tord
Au coeur de la forêt, nous l'avons rencontrée
la belle à la quenouille et aux cheveux de rouille
c'est un château en or que construit la dâme d'aurore
reine des aventuriers qu'elle aime protéger
ils s'abrittent sous son toit dans la maison des rois
au coeur de la forêt, on raison de rêver
ceux qui ont écouté, la nature enchantée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.1talk.net
 
Poésies sur les êtres imaginaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposé arts visuels : à partir de ma production
» L'ufologie et les êtres fantastiques de nos régions
» Actes des Apôtres (Texte et avec audio)
» Les prêtres: Spiritus Dei
» Sondage TRES IMPORTANT avant ce 3 Novembre : ARTE débat chasseurs- environnement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
féerisme :: Poésie féerique-
Sauter vers: